Cuisine Végé

Mes essais ratés du week end !

Et oui, parfois quand on essaye de nouvelles choses en matière de cuisine (ou autre d’ailleurs), on frôle parfois la cata ! 🙂

Sans aller jusque là, j’ai fait deux essais non concluant ces deux derniers week end. Malgré tout, je voulais partager ça avec vous.

1- Chips de chou kale :

La première fois où j’ai mangé dans mon restaurant vegan, il y avait des chips de Kale dans le rayon épicerie. Vous me connaissez un peu maintenant, et comme je suis assez curieuse, j’ai voulu tester. En fait le Kale est un chou « ancien ». Il se présente sous forme de grande branche de feuilles. Il a un peu un goût de choux de bruxelles. La patronne du restaurant m’explique que la personne qui fait les chips de kale, les trempent dans une sauce puis déshydrate pour avoir les chips.
Chou kale
Le chou kale nature

Ayant trouvé ça assez sympa, et ayant vu du chou kale à Grand Frais, j’ai voulu essayer d’en faire à la maison. J’ai vu qu’avec un four qui cuit à 50°C, il est possible de déshydrater des légumes. J’ai donc fait un premier test, nature avec juste un peu d’huile et de sel. C’était beaucoup trop salé mais c’était bon.

Mais bon, nature c’est bien, avec un goût spécial c’est mieux ! J’ai donc acheté du Riz Cuisine (crème fraîche de riz si vous préférez) et une pâte thai pour que ça soit un peu épicé.

DSC_0111_1

Bon déjà la pâte thai est archi archi épicée ! Je l’ai donc dilué dans le Riz Cuisine et j’ai versé le tout sur mes feuilles de chou, préalablement lavées et coupées grossièrement).

J’ai bien mélangé puis j’ai étalé les feuilles sur ma plaque de cuisson (sur une feuille de papier sulfurisé). Et ensuite, j’ai enfourné dans mon four à 50°C. J’ai laissé tourner pendant… 5/6 heures. Voilà le résultat :

DSC_0119_1

Alors pourquoi je dis que c’est raté ?

Déjà parce que je voulais une texture un peu crémeux déshydraté (si, vous savez comme sur les chips) mais, manifestement le riz cuisine n’est pas adapté à ce genre de cuisson.

Ensuite, parce que je n’ai pas pensé à bien séparer mes feuilles avant la cuisson. Résultat au bout de 4h de déshydratation, certaines feuilles du dessous étaient imbiber de sauce et n’étaient pas déshydratées d’un iota….

Et puis en dernier point… C’est que ça n’avait pas tant de goût que ça.

Du coup, je ne pensais pas refaire d’essai de chips de chou kale. Mais, en faisant un tour sur mon Pinterest, j’ai retrouvé ce pin sur les chips de chou kale maison, avec les recettes… (Lien par ici). Je tenterai peut être cette recette… Je ne sais pas encore….

swirl-1333410_1280

2 – Fromage de cajou :

J’ai refait un test de fromage à base de noix de cajou. Concernant le premier essai, j »étais plutôt satisfaite, même si la recette restait, clairement, perfectible.
J’ai hésité entre parfumer mon fromage avec de la pâte miso ou avec de la levure maltée (vu sur le blog d’Antigone XXI). J’ai finalement opté pour la levure dans un premier temps. C’est quelque chose que je connais pour en avoir déjà mangé (la levure maltée est aussi connue sous le nom de levure de bière)

Dans un premier temps, j’ai fait tremper mes noix de cajou beaucoup plus longtemps que la première fois, c’est à dire : toute une nuit et une matinée.

Ensuite j’ai galéré à mixer mes noix avec ma levure. J’ai utilisé mon mixeur et mon mini hachoir (que j’ai du secouer dans tous les sens pour décoller la pâte) et j’ai fini par obtenir une pâte assez fine (en tout cas, nettement plus que la première fois). Puis, j’ai préparé mon agar agar. Une bonne cuillère à soupe dans 20 cl d’eau environ.

DSC_0118_1

Mais au moment d’ajouter l’agar-agar, j’ai l’impression d’en avoir trop mis. Beaucoup trop. Du coup, je n’ai pas mis la totalité de ma préparation. Pensant que c’était suffisant, j’ai mis ma préparation dans un petit récipient et j’ai mis au frigo pour que ça prenne.

Sauf que je me suis aperçu 30 minutes plus tard, que mon fromage était mou. Comme un fromage à tartiner, genre Tartare. Très déçue, j’ai pris un peu d’agar-agar qui me restait et qui s’était solidifié, je l’ai refondu et ajouter à ma préparation. Quenini ! Ça n’a pas pris !

Résultat : mon fromage est bon, même s’il manque de goût encore je trouve, mais il ne se tient pas. Et moi, je cherche un fromage « dur » qui se tient bien.

J’ai renouvelé l’expérience ce dimanche. J’ai mis de la levure et une cuillère à café de miso blanc. Le goût était bon.. sauf que j’ai mis trop d’agar-agar cette fois ci… Du coup, fromage bien (trop) compact et surtout avec l’ajout de l’agar-agar, il manque de goût…

Voilà pour mon récit d’expériences ratées. Parce que, oui !, quand on essaye de nouvelles choses, on rate souvent les premières fois, le temps de trouver le bon dosage !

Bisous !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s