Le naturel, c'est boooon !

Je teste le déodorant compact !

Et oui, je reviens pour vous parler d’un autre test que j’ai fait le mois dernier… mais je sais que vous aimez ça 🙂

En mars, il y avait dans ma ville, un salon bien être et santé, fait par une compagnie d’assurance. Avec ma meilleure amie et son mari, nous sommes allés voir, car je cherchais une formation et le formateur que je voulais voir y tenais un stand. Bref, nous arrivons sur place, un peu déçus par la petite taille du salon et nous faisons le tour des stands.
Il y avait des stands intéressants et je me suis arrêtée devant le stand d’une bio-esthéticienne… Déjà, je connaissais pas le terme et ça m’a intriguée. Je la voyais avec son mixeur à bras, de la maïzena et je me suis demandée pourquoi elle préparait une soupe ! 😀
En fait, elle était en train de préparer une recette cosmétique et d’expliquer comment faire la même chose à la maison.
Comme elle distribuait une feuille avec 4 recettes, je me suis servie pour étudier ça une fois rentrée à la maison.

Une ou deux semaines avant ce salon, j’ai eu un début d’irritation au niveau de l’aisselle gauche. Une belle rougeur avec démangeaisons que j’avais soigné avec de l’huile essentielle de palmarosa et du Bépanthène. Mais je ne pouvais plus mettre de déodorant en bombe. Et toujours dans ma recherche de solutions naturelles, j’ai décidé de tester la recette de déodorant compact trouvée sur le salon.

Je l’ai un peu modifié en fonction de ce que j’avais sous la main, ou plutôt dans mon coffre.
Côté ingrédient, il vous faudra (selon la recette originale)
  • 40 gr d’huile de coco
  • 40 gr d’huile d’olive
  • 70 gr de bicarbonate de soude
  • 30 gr de maïzena
  • 12 gr de cire d’abeille
  • 20 gouttes d’huile essentielle de palmarosa.

L’huile essentielle de Palmarosa limite la formation des bactéries responsable des mauvaises odeurs lors de la transpiration. Attention cette huile est abortive (peut faire avorter), elle est donc interdite aux femmes enceintes et allaitantes ainsi qu’aux enfants de moins de 7 ans.

Pour rappel, avant de faire vos produits maison, pensez à bien désinfecter et stériliser votre matériel, avec de l’alcool à 70° par exemple.

Pour cette recette, j’ai remplacé la cire d’abeille par de la cire de riz et j’ai mis 24 gr de beurre de karité et 16 gr d’huile d’olive.

Ensuite, il faut faire fondre au bain marie, la cire dans l’huile d’olive. Quand elle est fondue, retirer du feu, ajouter l’huile de coco afin qu’elle fonde, puis incorporer le bicarbonate et la maïzena. Fouetter énergiquement à la fourchette jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Ajouter l’huile essentielle. Mettre en pot assez vite, car la préparation durcit rapidement.

Personnellement, j’ai pu faire un pot de 100 ml environ et un petit de 30 ml (pour le sport). Il suffit d’en prélever un peu et de l’appliquer sous les aisselles ou même sous les pieds pourquoi pas 🙂

dsc_0110.jpg

Mon avis ? Cette préparation (en tout cas, avec mes modifications) est assez compact, plus qu’un beurre.  Il y a un petit aspect granuleux, dû au bicarbonate de soude et qui disparaît à l’application. Niveau odeur : alors franchement, il est très efficace. Il tient pendant mes séances de sport et toute ma journée de bureau. Le seul bémol, je dirais, c’est que c’est un tout petit peu gras à l’application. Pas de trace, pas d’odeur.

N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, si vous le testez 🙂

A bientôt pour de nouvelles découvertes !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s