Cuisine Végé

Je teste le fromage végétal fait maison !

Hello Hello !

J’espère que vous allez bien. Aujourd’hui, je viens vous parler de mon dernier test culinaire… Le fromage végétal !

Comme vous le savez si vous avvez lu mon article « Ma transition vers le végé !« , je ne mange plus de viande depuis plusieurs mois maintenant. Mais depuis quelques jours, je vous avoue que j’ai envie d’aller plus loin… A terme, j’aimerais ne plus manger de produits issus des animaux. Je parle encore de transition, car je ne me vois pas tout arrêter d’un coup.

Déjà, parce qu’avant, j’étais une vraie viandarde et accro au fromage. Si j’avais pu, je n’aurais mangé que ça… 😂 Ensuite, même si j’ai bien vécu l’arrêt de la viande, j’avoue qu’il faut quand même chercher pas mal de substituts.

Comme je ne digère pas bien le lait, j’ai testé il y a quelques jours le lait de noisette. J’avoue que la première gorgée m’a fait bizarre… C’est très léger et le goût de noisette est assez discret en fait. Du coup, j’ai regardé sur le net s’il était possible de faire ses « produits laitiers » végétaux à la maison, notamment pour la crème fraiche et le fromage.

J’avais testé les fromages végétaux de chez Vegusto, les No-Muh goût noix et bleu… Niveau goût, c’était moyen et la texture beaucoup trop compacte en fait. Sur du pain, ça va. Nature, c’est bof… Je cherchais donc un fromage végétal qui ressemble assez bien au fromage, disons habituel.

J’ai donc cherché vite fait sur le net et j’ai trouvé le blog d’Antigone XXI. Végane et bloggeuse, elle donne pleins de recettes végétales, et notamment comment faire son fromage, sa crème fraîche ou son lait végétal.
Alors aujourd’hui, avec mon homme, nous nous sommes affairés pour faire notre premier essai.

Autant le dire de suite, ce n’est pas parfait. Déjà je pense qu’il nous faudra investir dans un nouveau blender à terme. Ensuite, il faudra trouver les condiments qui vont donner le goût qui nous plaira.

Aller, je vous raconte comment on a fait ! J’ai suivi la recette d’Antigone en fait :

J’ai donc fait mariner mes noix de cajou dans de l’eau pendant 6 heures, puis je les aient égoutté et rincé. Ensuite, nous avons mis 1 cuillère à café d’agar-agar (que j’utilisais pour la première fois et qui va faire « durcir » le fromage) dans de l’eau et nous avons fait bouillir pendant 3 minutes. Puis j’ai mixé les noix de cajou avec le sel et le citron et nous avons ajouté l’agar-agar à la fin.

A ce moment là, j’ai cru que c’était raté. Le rendu était liquide et surtout mon blender (de mon robot multifonction) ne mixe pas assez fin. En fait, ça fait comme des grains. J’ai tassé le tout dans un petit bol que j’ai placé au frigo. 30 minutes après, le fromage était prêt.

Nous avons goûté et verdict : texture similaire à un « chèvre », malgré l’aspect granuleux. On ne sent pas trop le goût de noix de cajou. Par contre, clairement, ce premier essai manque de goût… 😦

Je pense que la prochaine fois, j’essayerais avec de l’ail des ours ou du miso… et un peu plus de sel. Mais surtout, il faudra que j’investisse dans un bon blender… Mais je reste contente de cet essai.

Et vous, vous avez déjà testé ce genre de produit ? Est-ce que ça vous a plu ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s