Réflexions personnelles

Mon corps, le sport et moi…

Coucou,

Ce soir, bien fatiguée de ma longue journée, j’ai justement envie de partager ma nouvelle routine et de vous faire quelques confidences…

Depuis que je suis jeune, j’ai des problèmes de poids. Je grossi vite et je rame énormément à éliminer les kilos superflus. J’ai essayé les régimes, sans succès, car, avouons le, ça empire souvent les choses. Il y a 4 ans environ, ne supportant plus mon corps, j’ai décidé de me mettre au sport en salle avec une amie. Mouais, bof, moi le sport je trouve ça hyper chiant en fait.

Bah oui, désolée, mais moi, transpirer sur des machines, ça me procure aucun plaisir. Ou plutôt ça ne me procurait aucun plaisir, mais j’y reviendrai tout à l’heure 😉

N’arrivant pas à me tenir au sport à cette époque puis travaillant en horaires alternées pendant 2 ans, j’ai ruiné tous mes efforts et bien-sur, mes kilos se sont réinstallés bien au chaud ! Malheur !

J’ai été voir une nutritionniste pour un suivi : résultat moins 7 kilos en 3 mois. Mais je ne me reconnaissais plus. Et puis, pleins de peurs ont refait surface : mon rapport à ma féminité, le regard des autres… bref, j’étais mieux dans mon corps, mais pas mieux dans ma peau…

Finalement, j’ai arrêté de la voir et j’ai repris mes kilos pour tout un tas de (mauvaises) raisons. Avec ma nutri, on avait conclu que si j’avais du mal à perdre du poids, il y avait une grosse partie psychologique. Et oui, en 5 ans, j’ai complètement changé de régime alimentaire et j’ai diminué mes quantités, en vain…

Et puis, un soir, mon homme me dit : « J’aimerais bien qu’on aille à la salle de sport. Ça nous ferait du bien à tous les deux ». Et là, hum, je dois vous avouer qu’une partie de moi a dit : « si c’est avec toi, oui super ! je pourrais enfin maigrir ! »… et puis mon mental m’a dit : « oui mais… blablablablabla ». Du coup, j’ai laissé traîner le truc.

Au bout de plusieurs semaines, mon homme m’a enfin convaincu d’aller nous renseigner à la salle de sport à côté de chez nous. Salle sans frime, coach sympa, on se prévoit une séance d’essai dans la semaine. Au fond de moi, je n’étais pas très à l’aise, mais je voulais tester.  Vient le jour fatidique d’enfiler la tenue et d’aller tester la salle. Et là, je me sens angoissée. Oui, j’ai peur. Peur du regard des autres sur une « grosse » comme moi, peur de mon rapport à mon corps si je maigri enfin… Peur… Mon homme me rassure et me motive. Notre coach nous fait tester plusieurs machines et contre tout attente : je suis heureuse ! Heureuse d’avoir dépassé mes peurs, de m’être dépassée et d’avoir brûlé des calories. Nous voilà inscrit.

Alors très honnêtement, j’arrive à aller au sport parce que j’y vais le matin de très bonne heure. La salle étant ouverte de 6h à 23h, je me lève à 6h, me prépare vite fait et je file à la salle avant d’aller bosser. Et ça me booste pour la journée ! Je n’y croyais pas mais j’ai grave de l’énergie toute la journée après ! Je sais que si j’y allais le soir, je ne tiendrais pas sur la durée : trop de monde, et puis pour moi, le soir c’est la détente après le travail et le sport c’est pas de la détente !!! Faut pas pousser ! 😝

Alors oui, un jour comme aujourd’hui, où je me suis levée à 6h, puis enchaînée ma journée de travail, le soir je ne vaux pas tripette 😀 !

Je fais actuellement 3 séances par semaine, avec un programme différent chaque jour. Est-ce que j’ai beaucoup maigri ? Non… car mon corps réagi à sa manière et fait de la résistance. Dès que je fais un écart, ou que je loupe une séance, je reprends tous ce que j’ai perdu en faisant attention 15 jours. Par contre, je me sens nettement mieux dans mon corps. Je reprends goût à le bouger, je me fous du regard des autres sur moi. Bref, j’ai la patate !!

Mon corps et moi, nous avons encore un long chemin à parcourir… Et oui, parfois c’est compliqué psychologiquement de maigrir et ça implique pleins de choses insoupçonnées.

Au bout de 20 années de surpoids, je commence à apprivoiser ce corps et son fonctionnement qui lui est propre.

Si je devais conclure ça serait ainsi : nous sommes tous différents. Arrêtez de faire les régimes des magazines ou des copines. Si vous avez besoin d’aide, voyez une nutritionniste ou une personne qui vous aidera à comprendre votre comportement alimentaire. Faites du sport si vous en avez envie. Le principal c’est d’être bien dans sa peau tout simplement, et non de plaire aux diktats de la société.

Vous êtes bien, comme vous êtes. Chacun à notre manière. Et c’est ce qui fait la beauté de notre monde.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s