Réflexions personnelles

L’histoire d’un Ego

Un jour j’ai sauté dans le grand cycle des incarnations… réflexe stupide que beaucoup d’entre nous ont encore…
Je me suis retrouvé sur Terre, dans un corps. Je me suis senti perdu. Je ne ressentais plus très bien mon lien avec la Source, le Divin, appelle ça comme tu veux.

J’ai grandi. Il fallait que quelqu’un prenne les commandes, prenne des décisions. J’ai tout oublié de mon passé d’avant l’incarnation, de ce que je suis vraiment.
Alors il est arrivé. Il a commencé à réagir aux blessures, aux peurs. Il a écouté bien attentivement ce qu’on lui a dit. Il a adhéré aux croyances de ce monde. Il a essayé de faire ce qui était bien.
Lui, c’est l’Ego.

On croit souvent qu’il n’est présent que chez certaines personnes ou encore qu’il nous protège.

En réalité c’est bien plus complexe que ça.

Au fil de mes lectures, j’ai compris que l’ego n’est pas notre meilleur ami, ni même un allié. Ce n’est pas un ennemi non plus.

Vous allez me demander : c’est quoi alors l’ego ?

C’est celui qui vous dirige dans cette vie terrestre. Au départ, nous sommes des âmes, toutes reliées par notre connexion à la Source. Nous sommes tous frères, sœurs, des égaux. On baigne dans un univers d’amour inconditionnel et tout est beaucoup plus simple.

Tout cela, on ne le retrouve pas sur Terre. L’incarnation coupe notre lien et notre connaissance divine. Nous ne savons plus qui nous sommes, ce que nous sommes. Alors on créer l’ego. C’est lui qui prends les commandes, les décisions. C’est lui qui réagi face à l’abandon d’un être cher, à des paroles blessantes, qui fait aussi que l’on aime ou pas une personne.

La question est : peut on vivre sans ego alors ? est-ce mal de le laisser aux commandes ? et comment je sais tout ça ?

Commençons par la dernière question : je l’ai appris au fil de mes lectures, notamment à travers des canalisations faites par Sylvain Didelot, ou d’autres personnes. Egalement à travers mes ressentis.

Est-ce que ça vous est déjà arrivé de vous voir agir face à une situation et de penser, comme si vous vous regardiez depuis un autre point de vue : « Ouah c’est moi qui réagit comme ça ? Mais c’est pas moi ça ! Ce n’est pas le reflet de ce que je suis vraiment ! »

J’ose espérer que je ne suis pas la seule à avoir ressenti ça 🙂 ! En tout cas, j’ai souvent eu cette impression que mon moi terrestre et mon Moi intérieur (divin, etc…) n’étaient pas toujours en adéquation. Comme le bon et le mauvais diable que l’on voit dans les dessins animés parfois 😀 .

Honnêtement, je ne pense pas qu’on puisse vivre dans l’absence totale d’ego. Sinon nous serions Dieu ! Par contre, nous pouvons l’apprivoiser pour mieux vivre notre quotidien et ne plus dépenser de l’énergie dans des choses qui ne sont pas positives.

Ceci n’est pas un guide pratique, mais plutôt un récit de la façon dont j’ai commencé à travailler avec mon ego. Déjà, j’ai commencé par observer mon comportement avec du recul (faut pas se mentir, ce n’est pas toujours facile à faire), puis quand je me disais : « non mais n’importe quoi ce comportement, tu peux pas user tant d’énergie pour ça », j’ai compris que c’était mon ego qui commandait. J’ai commencé à lui parler (Rangez la camisole s’il vous plaît 🙂 ). Du genre : « écoute je sais que tu essayes de faire bien mais moi ça me convient pas. Je peux pas réagir comme ça ». Il faut savoir que notre ego adore ressasser, ruminer… pourquoi me direz-vous !? Parce qu’il veut garder les commandes ! Votre ego est le seul maître à bord depuis des années. Il a peur de disparaître ! Il ne veut pas vous voir évoluer. Si vous évoluez, que vous commencez à remarquer sa présence et à vouloir changer, qui va diriger ? Ce ne sera plus l’ego… vous ne sauraez donc plus quoi faire… ce sont là les croyances de l’ego.

Depuis que j’ai constaté sa présence, j’essaye (la route est longue sur le chemin du développement personnel et spirituel) d’apprivoiser mon ego. De lui faire comprendre que nous pouvons avancer ensemble. Il prendra une autre place, différente (en tout cas je l’espère). Et puis, il y a encore des situations où je le laisse prendre les commandes. Dans le milieu professionnel par exemple, j’essaye de trouver un compromis. Je ne peux pas être complètement moi-même en toutes circonstances, alors parfois je le laisse s’amuser avec les autres ego.

Une fois que vous avez repéré votre ego, vous verrez aussi mieux celui des autres et tout ce qui se joue dans la communication humaine. Et vous aurez alors peut-être l’impression, comme moi, d’être au théâtre où chaque ego dirige son acteur.

Je ne sais pas si cet article sera très clair ou très bien construit. Cela fait plusieurs jours que j’y pense et que je veux écrire sur ce sujet qui me semble important. Et en même temps, je ne savais pas trop comment exprimer ce que j’expérimente tous les jours. Comme d’habitude, j’ai écrit cet article sans trop réfléchir, en me laissant guider et sans me relire 🙂

J’espère que ça vous aura plu.

Des bisous !

Publicités

4 commentaires sur “L’histoire d’un Ego

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s